Période
du 18/02/2017
au 17/03/2018

- 5 / 80 -

6,25%


Partagez
Aller en bas
Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Journal d'Ecureuil

le Dim 16 Juil - 16:21
dimanche 16 juillet 2020.

j'ai trouvé un livre dont l'encre des pages c'est effacé.j'en profite pour écrire un journal.

Voilà 3 jours que je suis ici et j'ai pu m'établir dans une ville peu infesté de zombis. je n'ai croisé personne mais hier dans la nuit un véhicule est passé pas loin, je n'ai pas eu le temps de sortir de ma tente et d'allumer ma torche que ces visiteurs sont repartis... amicaux ou non, ils ne faisaient que passer.

J'ai inscrit un message de bienvenue aux entrées de la ville, en espérant pouvoir secourir d'autres survivants.

En explorant les alentours j'ai vu une affiche parlant d'un garage, j' y suis aller mais le proprio est absent, il doit cherché des véhicules. Je vais camper dans le coin en l'attendant. j'espère que le matériel que j'ai me permettra d'avoir un des camions qu'i la déjà.

J'ai trouvé un Talkie-walkie en allant au garage, à mon retour je ferai un appel du haut du commissariat prés de mon refuge, tous les soirs vers 21h00, disons avant le couché du soleil. Peut être je pourrais contacter d'autres groupes de survivant.

le plus dur c'est d'être seul, sans  vous...

Mais parfois je suis soulagé que vous n'ayez plus à souffrir...

Les derniers rayons de soleil ne suffisent plus pour pouvoir écrire.


Dernière édition par ecureuil le Mar 18 Juil - 18:34, édité 1 fois
Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal d'Ecureuil

le Dim 16 Juil - 16:22
...
Messages : 7

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Journal d'Ecureuil

le Mar 18 Juil - 18:42
mardi 18 juillet 2020

j'ai enfin un véhicule, un camion.

J'ai du faire quelque aller retour pour pouvoir "l'acheter" mais la sympathie et la générosité de Maxence et Gitanos, m'ont redonné espoir en l'humanité.

Jusqu'à présent j'avais du payer cher mon exile jusqu'ici en sacrifiant les quelques bijoux de ma femme et la gourmette de ma fille...

J'ai aussi fait la rencontre de Dame Frisca, douceur parmi ce monde ignoble et froid, j'ai même osé un brun d'humour avec elle. Elle semble avoir eu un lourd passé et n'as pas froid au yeux...

Aujourd'hui je vais explorer les villes au sud de mon refuge, pour trouver des équipements médicaux et des vêtements, je dois remplir le refuge... Il y tant de monde a secourir encore.

Contenu sponsorisé

Re: Journal d'Ecureuil

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum