Le Jour Z

Aujourd'hui vous êtes seuls, demain nous serons des millions.
 
SiteAccueilCalendrierMembresS'enregistrerConnexion
Fermeture temporaire du whitelistage
Derniers sujets
» Disruption: Les Noirs Ecrits de Fran Icesinger alias Frisca
Mer 22 Nov - 23:36 par Realder

» Journaux de Watson
Mer 22 Nov - 18:17 par Olikotora

» Présentation de Milo-Tomas-Jonas Waro
Mer 22 Nov - 1:43 par Patoche

» Avant le Jour Z
Mar 21 Nov - 22:08 par Administrateur

» Après le Jour Z
Mar 21 Nov - 21:34 par Administrateur

» Présentation Ràoul Rodriguès
Mar 21 Nov - 13:56 par Patoche

» Dr.Watson 2.0
Mar 21 Nov - 1:39 par Olikotora

» La fille avec un zippo sous un arbre mort
Lun 20 Nov - 17:33 par Carl Seydlitz

» Présentation de Dimitri Castrovitch
Dim 19 Nov - 22:47 par Carl Seydlitz

- 18/11/2017 17/12/2017 -

- 120 / 80 -
100%

Partagez | 
 

 journal de WAAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WATTA

avatar

Messages : 243


MessageSujet: journal de WAAM   Mar 6 Juin - 23:31

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------






-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



rapport de EYALO-WOA 69   numero1
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCbFQ€4ë+I,uëb(N-cjdc@NQâ6E2àXTVNàé6C=bôû4NSQ=8;.Iëuî.QPCbjZa(=bUTWN4SVRXX05YTQ00CêQSNHTQ53QQ9W91N.!@CTâQ,.ëQ89MNà62XNé5NVTYS0C46é6C165Nôç+.F5@Iô€4N
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCcF$ë4;I.F4 (Qa iddaC4SàNHTQâ6ERWQSIN3QTPT4W2XNQ'ôé=I%:éFôa,CâDdA+AXQ9RNbôNWT4T0INSU8MUQ4PM7QêXHTQVTC='+F5@Iô€C
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCdF43RN%=F!Fôa=C1WQRS2X06QTQé2IN(Ië.=I=çu,ç(F==QVTC0QW0I1W58CâDdA+AXQXPNWà8C7é91I2âQ4E7àW6CSS57C0WQ@u€ôô;C3éQ0INa(ôéF$ôëî
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCeF7PWNVWNX6SUTCSWQôô((QSE2àQ0INbôN
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCfFQ€4ë+I,uëb(N+ildb)NbôNR94W6SdQQPYRé5N7=@(
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCgFQ€4ë+I,uëb(N+igde@NbôNR94W6ScQQPYRé5N7=@(
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTChFQ€4ë+I,uëb(N+ghea@NbôNR94W6SbQQPYRé5N7=@(
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTCiFQ€4ë+I,uëb(N+ijec/NbôNTT9à3RT3Q1S2Q(çî,I%ç.ëQSXR70Q5YTQ43RN'$çuë-.%ôNWâNQ35Qç.çQà3R8QSNPNST6M7QVTWN9WVE6V
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTWjFQYIN4WNW90àNG35XTG8062RT9QSI7QêTXT4W2X7Q70Y7QSSE4âW6CPQ43RN04TV7062C4S91M7Q3TWNàS9ZPYW7CSWQRI8âWNT0S5TXTQ
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
M1SYTWbdFNNTQà9M7Q76I8WQPCPX93R8W9NPTàQ2S1T9TY7WQëé=Iû,mNWà4I6657C5éWNQP0àNI8éVTWNWâNQTàQ2S1T9TYéQç,uçI$,4N4WNWT962XNéâXPTQXXRNVéNVP773V8D


rapport crypter: lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

CODEX EXEMPLE:!ô1/€zù)V1z+;ûçûV1zî;3ëî;ôzë;ùùïV5!ï@îéïV$3ï%5èî,èùL?5ô(,9èL@ëùLaëè(V41.azéêVé1.=û5L.zë+-79.;z4ïV,1ê@z$:;ûùL;ùôïV5!ûaù5Lbz9!VûèïVî9ï$5zî;zô;a5ù(;zl$V


chaque journal a un code different :LE CODE CLE DE L EXEMPLE EST WAAM
copier la phrase dans le cadre texte crypter puis decrypter.

les images et videos ne pouvant pas etre crypter je rapelle que toute diffusions d informationt  est hrp.

bonne lecture et bon courage a qui aura les codes en jeux uniquement ....

lien pour coordonné:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



rapport de EYALO-WOA 69 numero2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]








!)âé/z)ëùHvzà3PM5N3zéXYUSUPTSWZVëNWMY1vK


!SPz6NJTèR3z2W4 00izXJYTS3Yzùï?r,ïâ?$Huz3NJTèR3zê0kTSYPSê32Cr


!YLSSUPVâHNPè25NYHPUSOZOW2TP7WPNYW4jSZ5iYUWFSàçr!z)9Këâ5


6JWHâgJMY1JO8VMSY33FéH3J63WBêRZOéHPUSNYUâJTOYVPOê


5N3z9J9TUPPTS1ZOêHXB0WTG2Z5FéHPUSY5JéH1VBNWMYHç1:zû5ùïBûc9



ê3JE8R3zs22FSOZSêNJFé2JUYHNP7LPOê0PSS15SS2Lz6R3T2XYzb9âê



5N3z6fWFS1ZOS42B2VPOêH0SY4TT2KWFSRWTS1ZOêH4St1JM8RYzXHjUâNJCU33T2HiW8U5
SZ5FSWZTS9ï1:êïë%9JTè0Jû(û?m



3NJTèR3zYWJD8W4BW2JBëNNzèWPzZNXF5UPzà3Tzr2LJêH0S8LSFSM5zé3UFêH7mfu€mZU


YUWFSLPTSYPVêHjUâNJPzH3P72JMY1J4/.?zY2Jû-,èëSt0T8WJQâgYP6HPUSO2JéLLm


flash back...vidéo


YUWFSOLJêHOFéHPY9g2JYWNFéHiUâJYHY1JEYH4Pè2PTS1ZSêN3zY2JTYH0PéNJCYJ5D830zXNJRèN3U2XYT


YUWFSY2P3N4FSMPzZJTSYHUPèSZVSJ6FWHOFéHXJé1TMY1JOèLW UR2FéH


3NJOYH0Fè6JQU1JMUHWB213FâHQB20PzéJJTY1JCYJ5D830zê0ZQSMLO0N2Fè6Jz


5N3z13XB2W3zéXYUS42B2VPOêH3UèYTEY1JJ5HYFSLZN90POX0ZOéHOP7LJKUVLJéN




à3PzXR3rê3JlSULJé1Pz5JJGUR2FSJTEYHWBSVjNYH3JSnLz9N5US1PSëR2zpH4BSVTTéRZOSUUiY6THYHOFéH2 é3WUU23T




7NJGUR4z9J3zU24F72TP7HgzéJJNU36B21Pz13XFè0JSY14FSLZOWNYUâN2zé32zêN3z8KUFW2TGéHZOS2sB2VPzéKTT833z9J2U834z



VR3Pè1JQU04Pè2JFS



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


FICHIER TELECHARGER N°1







---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------











NOTE N°1:petite reflexion simple de WAAM sur l espace temps

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


LES IBOZOO UU. VERITABLE STRUCTURE DE L'ESPACE PHYSIQUE, LA MASSE, LES PARTICULES SUBATOMIQUES ET LA GRAVITATION.
Quand nous vous exposerons le concept du IBOZOO UU (qui ne doit jamais être confondu avec le concept de point géométrique ou mathématiques élaboré par les mathématiciens terrestres comme une abstraction sans réalité physique)
le grand contraste entre vos modèles d'espace et notre modèle réel consiste précisément dans la divergence au niveau concept de dimension ; concept qui adopte pour vous l'interprétation d'un scalaire.

Un développement exhaustif de notre Théorie de l'Espace exigerait de nombreuses centaines de pages dactylographiées.. Nous nous limiterons donc, en quelques dizaines de feuilles, à vous décrire les éléments de base de cette conception. Pour ceux qui ne possèdent pas de formation mathématique nous utiliserons des graphiques avec une valeur simplement pédagogique.

Cela te  servira olico le jour où les physiciens de la Terre découvriront enfin la véritable nature de l'Univers; à ce moment là tu seras fier d'avoir en ce qui vous concerne (même à un niveau élémentaire) eu connaissance de tels concepts de nombreuses années avant.
je suis certaine qu'après la lecture soigneuse de mes notes, où tu comprendra l'authentique concept du TEMPS, les concepts de DISTANCE, de MASSE, de PARTICULES ATOMIQUE, d'ENERGIE et de CHAMPS GRAVITATIONNELS, les concepts ELECTROSTATIQUE et MAGNETIQUE,. tu pouras alors te faire une idée du panorama qui se présente aux voyageurs de l'espace avant que je le decrive dans un prochain rapport. Naturellement les perceptions des voyageurs ne sont pas véritablement extraordinaires. Il ne faut pas croire qu'ils ont des visions de couleurs jamais perçues par notre rétine, ou des sensations tactiles fantastiques ou des sons hallucinants. Au contraire nos organes sensoriels continuent à coder les messages de l'extérieur avec les mêmes lois psychophysiologiques. Seules les stimulations nouvelles, issues d'autres sources d'énergie et de matière, diffèrent de celles que nous percevons habituellement. Les planètes et les Astres Chauds ne sont plus pour nous des concentrations de Masse et ils peuvent disparaître pour nos organes sensoriels.
N'oublie pas qu'en changeant d'axe de référence, le nouvel espace tridimensionnel qui s'ouvre à nos sens est différent. Par exemple certains facteurs qui, dans le cadre de référence antérieur apparaissaient comme des concentrations d'énergie lumineuse, (en étant invertis), se présenteront comme d'immenses nuages de subparticules atomiques. Un choc avec ces nébuleuses serait fatal au vaisseau.
LE WAAM REEL ET LE WAAM (UNIVERS) "ILLUSOIRE" DES SENS.

Il est très difficile pour l' OEMII (homme, par extension humain, par autre extension " être vivant " intelligent ) d'avoir une conscience exacte de la véritable nature du Monde Physique qui nous entoure. Apparemment les images mentales que nous nous sommes forgées de ce Milieu qui nous entoure peuvent nous suggérer d'une manière erronée qu'un tel Monde Physique est tel que nous le "voyons", "touchons" ou "sentons".

Mais une analyse soigneuse a révélé autant aux scientifiques de ma planete qu'à ceux de la Terre, et à d'autres civilisations Galactiques (avec un certain degré de culture) que notre WAAM n'est pas comme le présentent d'ordinaire nos sens. Ainsi: les vives couleurs que nous apprécions dans un parterre de fleurs ne sont qu'une belle perception psychologique. Il n'existe pas (en dehors de nous même) une telle richesse chromatique. Seule une gamme plus ou moins froide de fréquences électromagnétiques demeure comme dernier substratum de la perception.

L' OEMII est le seul être du WAAM qui dépasse les limites de son organisme pour comprendre le monde et il utilise l'esprit pour arriver à y parvenir par voie intellectuelle puisque les organes de nos sens corporels, les voies nerveuses et les mécanismes corticaux de synthèse et perception psychologique faussent totalement la réalité.
L' OEMII (l'homme) doit donc se débarrasser des schémas mentaux ingénus fixés dans son cerveau depuis son enfance, en ce qui concerne les choses, les couleurs, les sons etc... L'homme de chacun des groupes sociaux que nous connaissons, relié aux diverses OYAA (Planètes) avec lesquelles nous avons été en contact jusqu'à présent, en nous incluant, vous les OEMII de la Terre et nous les OEMII , se sont rendus compte de cette nécessité et les scientifiques de diverses civilisations tirent au clair petit à petit les bases réelles de notre WAAM. Jusqu'à quel point y êtes vous parvenus ? Le modèle mathématique de l'Univers présenté par les physiciens de la Terre, avec sa théorie relativiste, la mécanique quantique et la mécanique statistique est-il le fidèle reflet de la vérité ? En vous présentant notre théorie du WAAM, vous pourrez juger des différences. Nous avons, nous, observé que l'OEMII (l'homme) de OYAGAA (la Terre) que vous appelez "homme de la rue" , non initié à la discipline scientifique terrestre de la physique, possède un concept très primitif de l'espace et de l'univers que nous appelons WAAM.
1- En premier lieu je te ferais remarquer que notre conception de l'espace, en opposition spécifique avec la conception des terriens, exige plusieurs bases mathématiques différentes des vôtres. Ne parlons pas de nos symboles mathématiques qui diffèrent car naturellement un problème aussi superficiel est facilement résolu par une transcription appropriée (conversion de la base 12 en une numération base 10) mais il ne vous sera pas facile de comprendre nos algorithmes de WUUA WAAM (mathématique de l'Espace Physique) sans suivre au préalable un cours complet d'initiation qui demanderai de nombreux mois de travail aux initiés terrestres en mathématiques.
Le fait que nous puissions réaliser des voyages moyennant un changement du système de référence tridimensionnel qui nous permet de nous déplacer à l'intérieur de notre Galaxie avec la possibilité de modifier les phases de ce que vous appelez " particules subatomiques " (qui, comme tu le verra olico, ne sont autres que les IBOZOO UU orientés de façon particulière) confirme une fois de plus notre théorie du WAAM.

Qui plus est, notre théorie coïncide (à quelque nuances près) avec les thèses élaborées par d'autres civilisations installées dans d'autres OYAA (Planètes) qui ont eu des contacts avec nous et sont dans un état avancé de leur science.

THEORIE DU UXGIIGIAM WAAM (ESPACE).

exemple que des concepts comme le POINT, la DROITE et le PLAN continuaient à être considérés par vous comme de simples abstractions d'une réalité sous-jacente de l'UNIVERS.

Ainsi quand les mathématiciens de la Terre définissent un point comme une famille de courbes ou comme un ensemble ordonné de N nombres dans un N espace, ils ont l'intuition de la structure d'un espace scalaire à N dimensions dans lequel le point sera défini à l'intérieur d'un cadre de référence par ses coordonnées correspondantes.

Selon ces conceptions une droite sera un ensemble de points de correspondance biunivoque avec l'ensemble des nombres réels, de façon à ce que la distance entre les deux points d'un espace Rn acceptée comme fondement, puisse rester définie.

Ainsi entre deux points A, B, d'un N-espace : D59_FIG1
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


étant les coordonnées de deux points A(X1, X2, X3, ...Xn), B( Y1, Y2, Y3, ... Yn), de sorte que la trame d'un espace scalaire pluridimensionnel se trouve ainsi définie.

Ce modèle rigide de mathématique de l'Espace ne satisfait pas du tout nombre de physiciens actuels : cela est vrai encore que beaucoup d'autres continuent à accepter l'existence de cet ESPACE indépendant de la matière et de l'énergie qu'il contient. Alors vous avez inventé autre chose : l'Espace des Phases. Pour vous l'espace réel contient des particules subatomiques (autre erreur comme nous le verrons plus loin).

Vous postulez que chaque particule (NEUTRON, MESON, etc ) doit occuper en un instant donné une position (POINT), mais vous devez définir la particule non seulement dans sa position mais aussi dans sa quantité de mouvement.

Alors vous convenez d' imaginer un N-ESPACE de six dimensions dans lequel chaque particule est définie par six grandeurs : D59_FIG2
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Cette entéléchie est nommée par vous espace des phases. Vous pourrez alors imaginer un volume élémentaire composée de cellules limitatives. La limite en serait un point. Le volume élémentaire serait :

T= dx.dy.dz.dpx.dpy.dpz tel que selon le principe d'indétermination: dx.dpx h ; dy.dpy h ; dz.dpz h , de façon que le volume élémentaire sera t h puissance 3

(h est la constante de Planck NDS)

A ce volume élémentaire d'ordre h puissance3, vous lui donnez le nom de point de l'espace des phases, puisque le point infinitésimal se reconnaît en confrontant l'intuition ou la signification physique au viol du principe d'indétermination et qu'une particule élémentaire (électron, hypéron, neutrino, positron, ... ) sera localisée en une quelconque face du volume élémentaire en question. (point phasique) mais jamais au point central.

Notre conception de UXGIGIAM (l'espace) est radicalement différente. Commençons par ce concept même de dimension qui diffère de l'idée que vous vous êtes mentalement forgée. Nous essaierons pour tenir compte de vos frères peu familiarisés avec les WUUA (mathématiques) d'utiliser des concepts symboliques et didactiques.

Vous concevez un UNIVERS formé par un ESPACE SCALAIRE c'est à dire : un espace tel qu'il se présente à nos sens, dans lequel l'image de DIMENSION entraîne l'image d'une droite ou scalaire. (D59_FIG3, F.1)

L'espace se présentera à nous comme un "VOLUME IMMENSE" et le COSMOS sera quelque chose ressemblant assez à une SPHERE de courbure positive (D59_FIG3, F2) ou négative (D59_FIG3, F3).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les plus intelligents parmi les terrestres supposent au moins une courbure à l'intérieur d'une quatrième dimension et identifient le WAAM à l'espace pluridimensionnel de RIEMANN.

NOTRE UNIVERS serait alors comme une HYPERSPHERE positive ou négative mais la DIMENSION étant toujours identifiée par vous à une droite ou à un scalaire.

A l'intérieur de ce modèle de COSMOS vous situerez les particules, les atomes ; formant des Galaxies, les champs de gravité, magnétiques et électrostatiques, l'Energie en somme. ( D59_FIG4).

D59_FIG4

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous, au contraire, nous savons que le WAAM (cosmos) est composé par un réseau d'IBIZOO UU. Nous concevons l'ESPACE comme un ensemble associé de facteurs angulaires ( D59_FIG5).


D59_FIG5
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Pour nous la droite dans l'espace n'existe pas, comme nous l'expliquons plus loin, Ainsi le concept de OAWOO (dimension) prend pour nous un sens différent. De telles dimensions sont associées non pas à des magnitudes scalaires (comme le pensent les Terriens), mais au contraire à des magnitudes angulaires. (Il est curieux de constater par exemple que les physiciens de la Terre dans leur aveuglement, n'attribuent pas à l'angle de caractère dimensionnel.)

Si vous étiez des enfants dans une école, nous utiliserions peut-être une comparaisons grossière. L'univers "est comme un essaim de libellules" dont les ailes forment des angles différents (D59_FIG6):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toutes ces libellules voltigent de façon telle que pas une seule ne présente une orientation de ses ailes semblable à celle de ses soeurs. Autrement dit, il n'y aura pas une seule paire de libellules qui, à un instant donné, pourra se superposer de manière que les ailes et les abdomens coïncident. Mais, comme nous vous l'avons déjà dit, cette image est excessivement grossière et éloignée dans son analogie.

En premier lieu chaque libellule occupe un lieu dans l'espace en chaque instant. C'est à dire : ses centres de gravité et d'inertie occupent des zones définies

En conclusion : nous aussi nous concevons un espace à N DIMENSIONS. La MASSE, par exemple, est aussi une "courbure de cet espace" pluridimensionnel. Il en est de même des DISTANCES au sein du WAAM. Seul nos concepts de magnitude, de courbure et de distance sont radicalement différentes de ceux des terrestres. Ainsi quand nous présentons graphiquement l'Espace, une Droite, un Point, nous le faisons comme vous car de telles images sont familières à nos sens. Mais nous savons qu'elles sont une pure fiction.

Une fois arrivés là, nous allons utiliser pour les frères terrestres peu compétents en mathématique une image pédagogique d'un WAAM (univers) représentée par un immense essaim de libellules. Vous pouvez supposer que ces insectes sont multichromes. Nous pouvons aussi constater qu'il n'existe pas une seule paire qui ait les mêmes tons de couleurs. Nous pouvons les voir virevolter de manière telle que nous ne saurons jamais où se trouve l'un deux à un instant donné car ils se trouvent en même temps ici et partout. Ils sont verts, magenta, oranges, bleus, dorés, etc. tous mélangés entre eux. Supposons maintenant que nous ayons un organe de la vision si aigu et spécial que d'un coup d'oeil nous puissions localiser les millions de libellules d'une seule couleur (vert par exemple) et que de plus notre cerveau soit si développé qu'il soit capable de les ordonner par nuance, du vert clair jusqu'au moins lumineux...Mais c'est ici que le cerveau nous fait faire un mauvais jugement. Au lieu de percevoir une pléiade ordonnée d'insectes formant une riche gamme de tons verts, nous contemplons une froide et abstraite ligne droite : la paire de libellules vert clair, plus lumineuse, acquière pour notre cerveau le caractère prosaïque de l'extrémité la plus proche de ce très long segment de droite. La paire de libellules bleues-verdeâtres sera représentée comme le point limite et lointain de cette immense droite .



Pour comprendre notre Modèle physique du WAAM, les terrestres doivent parfaire d'autres images mentales différentes de celles qui leur sont topiques depuis l'enfance. Vous devez étudier d'autres formes plurivalentes de Logique mathématique. Vous devez aussi comprendre que cette image d'un Monde Physique composé d'atomes eux-mêmes composés d'une multitude de subparticules atomiques occupant à chaque instant des positions probabilistiques, est une vérité insuffisante et peu approfondie ; vous devez rejeter cette image mentale absurde consistant à dire qu'une particule qui se déplace à une vitesse instantanée V constitue le passage matériel de cette même particule d'un point P à un autre adjacent P', distant de lui d'une distance infinitésimale, en un intervalle de temps élémentaire dt. Il faut laisser la place au concept réel de vitesse qui implique des rotations diverses dans deux IBOZOO UU de la paire, rotations par lesquelles le premier IBOZOO UU de la paire, en inversant ses axes, cesse de se présenter sous forme de particule subatomique, pendant que le second oriente ses OAWOO (axes, rayons, vecteurs) pour se transformer en une subparticule (ainsi que vous la nommez) identique à l'antérieure (il se produit ainsi un effet illusoire de translation, un peu comme si deux prestidigitateurs terrestres séparés par dix mètres sur une scène, opéraient en mettant (l'un des deux) un lapin marqué dans la poche, lapin qui serait sorti par son compère quelques instants après).

Toute personne intelligente comprendra facilement que le lapin n'a pas voyagé dans les airs et qu'il s'agit de deux lapins identiques.

LE CONCEPT DE TEMPS.

En disant MOI, nous ne nous référons pas à un OEMII (Personne) composé de trillions d'IBOZOO UU, mais à une subparticule élémentaire de mon organisme : un proton par exemple. Vous pouvez observer que le physicien de la Terre Einstein avait conçu un univers qui d'une certaine manière n'était pas tellement éloigné de celui que nous sommes en train de vous décrire. Vous devez seulement remplacer le "CONTINUUM ESPACE-TEMPS " par " ENSEMBLE SENSE DES IBOZOO UU. " De plus Einstein était en accord avec nous sur d'autres points essentiels. Mais Einstein ignorait que ce que lui considère comme VITESSE CONSTANTE DE LA LUMIERE ne l'est que dans un des systèmes de référence possibles (pour un même système tridimensionnel, la vitesse de la lumière ou vitesse limite est constante).. Il ignorait qu'il y avait d'autres cadres tridimensionnels que celui qui nous est familier. Notre conception du WAAM explique certaines contradictions que les physiciens de la Terre ont cru trouver entre la Mécanique quantique et la conception relativiste.

En étudiant la véritable nature des particules ou entités que vous nommez Proton, Méson, Neutrino, Electron, etc. nos spécialistes ont découvert qu’il s’agit en réalité de petites déformations de l’espace appelés à tord tridimensionnel dans l’axe d’autres dimensions. Imaginez un drap très étendu. Celui-ci serait la comparaison de l’Espace Tridimensionnel que nous appellerions vide. Si nous faisons maintenant un petit creux ou déformation du drap, cette crevasse pourrait représenter la masse d’un proton ou même celle d’un méson, dépendant aussi bien de l’Axe ou s’est effectué la déformation que de la magnitude ou profondeur de la petite crevasse.

Bon. Si vous regardez le drap d’un coté, vous verrez une concavité (proton), mais si vous le regardez à l’envers, vous l’interpréterez comme convexité ou protubérance (Antiproton). De plus si vous positionnez les yeux dans différentes perspectives, cette déformation peut vous paraître plus ou moins oblique, c’est à dire exercée dans des axes ou dimensions différents, vous paraissant ainsi être telle fois un Neutron ou même quelque autre fois une autre particule subatomique.

En un mot l’interprétation de telle particule dépendra du système de référence dans lequel se trouve l’observateur. C’est la raison pour laquelle des physiciens de la Terre sont si perplexe en découvrant des centaines de corpuscules atomiques dont la série ne semble pas avoir de fin. En réalité vous êtes en train de poursuivre des fantasmes. (ce dernier point n’est pas une critique de la recherche scientifique terrestre dans le domaine de la Physique Quantique et Nucléaire sur le fait que vous continuiez à analyser les différentes caractéristiques de ces particules, mais parce que vous les considérez comme des entités différenciées.

Si vous n'êtes pas familiarisés avec ce concept, imaginez que si nous donnons le nom de plan méridien à la section d'une sphère qui passe par son centre, à savoir la sphère d'ordre n = 3, pour une hypersphère de dimension 4, sa section sera précisément une figure de N - I dimensions, c'est à dire une sphère. Il faut donc que vous vous rappeliez le concept de l'ANGLE dans un HYPERESPACE.

Q = Q(P,Q)

soient P et Q deux HYPERPLANS définis par les coordonnées U = (U0 U1 U2 ..... Un) et V = (V0 V1 V2 .....Vn)

Ces deux HYPERPLANS déterminent un faisceau G.

Ainsi dans ce faisceau G il y a DEUX HYPERPLANS P¥ et Q¥ qui sont tangents à la quadrique fondamentale S.

L'angle Q = Q(P,Q) (dans lequel 0
Q = Q(P,Q) = 1/2i Log R ( P , Q , P¥ , Q¥ )

Cet angle se définit par les équations : (nous ne pouvons représenter Q sur une image. Nous reproduisons seulement la projection Qp de Q. Qp sera exprimé par deux plans méridiens au cas de Q pour un N - espace de l'ordre N = 4.)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JE SUIS SUR UN SERVEUR RP POUR FAIRE DU RP) et toi ?
le Rp est la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WATTA

avatar

Messages : 243


MessageSujet: Re: journal de WAAM   Ven 30 Juin - 17:46

rapport de EYALO-WOA 69   numero3



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]










XCQZVD1CFRAIcUTQ$DLQFDPJDRJZVDUCXDVJDRFWNJWAUTWWDNmNPXYCSYAJQNJDGXYAJSAWcWSNQSDKSYGWLCQFEYNSZJAYWGXDKRUQWYCSYGDD$


GQSDRFXALWC0JARFKXDLJDPmFKDUCXDOFQAIJAXTWHNANHKD

OGDXCNXAOJAYJAUFUXJA1NOTDSZNAFDFJXANSHTWOFYKTSUDUQZWAYTKDDCDTWND0FDZNSCDVWNDXTZFWFKYDVJDRFWNJWAFUTeX

GQSOQZWA1FCRDPJDFNYAWNGSDLJDUFNUDVWJDVZDCXDGZDFmcPTWOJXAUWQGQbRJUDUQZWAYFARNUXNQSDGYDLZXVJRGSY

SQZXAF0QSXANSVJWEJUVcDWSDOJXUFLGDIGXDbGJUDOWXYGDFRWeUDQCDIGWSKeWGDYGRUaYJAFURFWGRRGSYAWJUUTPXFDQJATZAUFUDNNDTPDGKJSAKdVcDUFDTJLCWIG


video concert wipe ebe

DLJDXFNUDRGDR$KNGWD+DKQNXAUQWXDFJXAITTTX

DETSVNSWDYCDRKXXKTSAHTWWFIJDLJDVJDRFXUJDZNSCDJNQJAITKYDVJDOFSSZJTDOGDYjJRDWFUXJAUFTYTWY

DETZETZARTPDHQJZTDSGDIKYDTNJPDOGDXCNXAVZjNQA3DCDIGDGGQQGXDHJRGQQGXDC0JEDYQNDEmJUYDPTWOFQAVZGDYWDJPDUTTKKYJAZSAUJWDRCNXASJARmQZGNNJUDUCXDRTZTDFWYJPYDEMcTNJAHM$WNGY

DJJZAOJAXZKXDETSEJSVWcAXZTDRCDRKXXKTSAYZAXFKXDGYDLJDTJXVJDVWeUDUTTKGXXKTSPJQE

MWRRAMZORDDNJPDXWWDAXFAOJAYmGS0KJDCRZUJXsYTKDGKJSAUJVNYGDHQHMQSSGDDLJDVmJOGWCXXGDUCWYQZYAUFTYTWYDRFWVTZVY

DLJDVmFKRJAOJAYmGRGTFXUJDRFWVTZVDUCWYQZYAUFTYTWY



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JE SUIS SUR UN SERVEUR RP POUR FAIRE DU RP) et toi ?
le Rp est la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WATTA

avatar

Messages : 243


MessageSujet: NOTE N°2:petite reflexion simple de WAAM sur l univers et la religion   Sam 8 Juil - 21:52



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Le WAAM-WAAM

Nous appelons WAAM-WAAM (l’Univers, avec " U " majuscule) le faisceau (ou ensemble) d’univers existants que nous estimons en nombre infini (mais sans preuve de ce nombre infini). Nous en connaissons une vingtaine. La caractéristique primaire qui les distingue est la vitesse d’un quantum (ou unité d’énergie électromagnétique)En réalité, chaque univers est formé d’une paire de cosmos : le WAAM et le U-WAAM. Chaque paire est formé d’une manière prédominante, soit de matière, soit d’antimatière.
Certains univers, possédant une masse supérieure à la masse critique se contracteront à nouveau (collapse) puis, à nouveau, entrerons en expansion ad vitam eternam.
D’autres (le nôtre semble t’il) continueront leur expansion éternellement (vers un état stable d’où la vie disparaîtra), L’univers est multidimensionnel (nous en connaissons 10 dimensions mais nous n’avons pas la preuve qu’il n’en existe pas d’autre).


Mais le WAAM-WAAM inclus deux autres univers inaccessibles qui présentent des intérêts majeurs pour la compréhension des grandes questions métaphysiques que se pose l’homme. .

Ces deux autres univers sont le WAAM des BUUAWUA (que , pour simplifier nous noterons WAAM-B) et le WAAM des BUUAWUA BIAEII (noté WAAM-BB).

Avant de poursuivre, il s’agit d’éclairer deux notions :

Le BAYODU

Le BAYODU : C’est une chaîne d’atomes de krypton, présente dans chacune des cellules des êtres vivants, lesquels ont un rôle de transmetteurs d’information et sur " ordre", d’organisateurs
des mutations nécessaires pré-programmées. ( Ce réseau d’atomes de krypton qui est censé exister à chaque extrémité de la chaîne hélicoïdale de l’ADN)


L’OEMBUAW : C’est une autre chaîne d’atomes de krypton, interne à l’encéphale et transmétrice (aussi bien "de" que "vers" les WAAM-B et BB) des informations contenues dans notre cerveau et des processus cognitifs et sensitifs.

WAAM est BUUAWUA (ou " univers des âmes vivantes")

Cet univers n’ est pas accessible physiquement mais nous savons qu’il existe et nous connaissons un certain nombre de ses caractéristiques.
WAAM-B a une masse infinie qui se divise en partie égale en masses de matière et masse d’antimatière. Son rayon est constant et il ne possède pas de masse imaginaire (située dans un autre cadre). La vitesse du photon y est infinie.

Ici n’existe aucune galaxie, planète, animal ou végétal.
Le WAAM-B ressemblerait à une éponge avec une multitude de cellules, chaque cellule (réseau pur d’IBOZOO UU) est une âme. Il y a là une notion assez difficile à expliquer.

nous disposons dans notre encéphale d’un réseau d’atomes de krypton (mais d’autres types d’atome auraient pu convenir) appelés OEMBUAW, dont le rôle est de transmettre les informations entre le cerveau et l’âmes qui, pour eux, n’est pas située dans le cerveau mais dans ce WAAM-B, lointain . " lointain ", car il n’y a pas de sens de parler de distance entre ces différents univers)
Si nous pouvions " voir " ou pénétrer dans cet univers si étrange, nous apercevrions un conglomérat de filaments et de nodules flottants dans l’espace
Par les nodules et filaments entrant en vibration, le WAAM-B a une capacité d’information. Ce réseau hyperspatial complexe possède les fonctions de stockage de l’information et de traitement des données.

Le WAAM-B intègre tout ce que captent nos sens, qui lui est retransmis depuis notre cerveau (par l’intermédiaire de l’OEMBUAW). . Cet univers encode tous les processus mentaux (par exemple,
c’est à partir de ses informations que nous voyons les choses telles que nous les voyons) et dirige la conduite des êtres pensant (humains, ummites et autres..). C’est en cela que l’on peut dire que le siège de l’âme n’est pas dans le cerveau, mais dans le WAAM-B.. En fait, il semble que le terme " âme " ne soit pas le terme adéquat ; on devrait plutôt parler ici de la conscience.



WAAM est BUAWUA BIAEI (ou " univers des âmes collectives ")

Le WAAM-BB est de masse nulle, la lumière n’y aurait pas de vitesse. Il est dépourvu d’anti-cosmos (il est lui même son anti-cosmos). Il est dépourvu de masse (réelle ou imaginaire). Toutes ses particules sont annulées c’est à dire que son réseau d’IBOZOO UU est un réseau statique qui ne constitue ni temps, ni masse, ni longueur, ni moment, etc.. au point que parler de la vitesse d’un mobile en son sein n’a pas de sens
C’est sans aucun doute l’univers le plus important de la création de WOA (Générateur ou Dieu). C’est un univers singulier relié aux autres WAAM. Cet univers n’ est pas accessible physiquement, mais nous savons qu’il existe et nous connaissons un certain nombre de ses caractéristiques
Le WAAM-BB est adimentionnel et éternel .
Le WAAM-BB est une matrice de patrons de formes et de conduites (conduite déterminée par les âmes des êtres pensants ayant vécu antérieurement).

Le BAYODU relie le génome de tout être vivant au WAAM-BB . Ce réseau d’atomes de krypton a une double fonction : En premier lieu il emmagasine, depuis la création de l’univers, au sein des êtres vivants, une information codée émanant de tous les êtres organiques qui le composent et en second lieu il capte l’information du milieu écologique environnant et la compare avec celle citée au premièrement. .Ce BAYODU dispose, en mémoire, d’un codage de potentialité d’évolution (jusqu'à 18 millions de mutations potentielles peuvent être " activées " par le WAAM-BB, à chaque noeud d’un réseau d’évolution.)
C’est le WAAM-BB qui par retour engendre la conception de toute chose
Le WAAM BB abrite les diverses âmes ou esprits de tous les êtres " humains " de notre univers,. Il s’agit des humains décédés
Chacune des " enceintes " de ce WAAM-BB est en communication avec chacune des espèces et donne " l’ordre ", quand il est nécessaire, d’une mutation nécessaire, déjà " pré-programmée " dans les BAYODU.
Le WAAM-BB non seulement mémorise et traite les patrons intellectuels et émotionnels des êtres vivants ....mais encore il dirige l’évolution des êtres vivants. Cette évolution est gérée par les mutations et la sélection du milieu ; pas de façon sauvage et aveugle, comme le pensent les scientifiques terrestres, mais modulé et dirigé par l’intermédiaire du BAYODU.
Le WAAM-BB est divisé en " enceintes " qui n’ont pas de relations entre elles. (chaque enceinte correspondant à une planète sur laquelle est apparue la vie...


Il s’agit d’une psyché collective, mais jusqu'à présent nous ne savons pas si l’interconnexion entre ces différentes consciences planétaire est possible.
Le WAAM-BB explique : La conscience collective entre les hommes d’une même humanité, les sentiments collectifs d’un réseau social, la survie après la mort, la psyché collective contenant l’information qui module l’évolution biologique sur chaque planète, la communication que vous nommez extrasensorielle entre les organismes vivants.


" Les WAAM-B et WAAM-BB communiquent entre eux par un réseau d’IBOZOO UU "

" ...si l’homme a respecté les normes morales pendant son existence... "

" A l’instant de la mort, l’âme se connecte complètement aux WAAM-B et BB, ce qui équivaut à une véritable intégration quasi totale de l’âme dans l’âme collective, où elle participe à toute les connaissances accumulées par l’humanité et peut être des autres humanités.

" Ce que vous appelez gloire ou salut est l’intégration complète de l’âme dans cette grandiose création qu’est cet esprit collectif.... (WAAM-BB)"

" Nous pouvons imaginer la merveilleuse extase ou jouissance que notre esprit peut expérimenter....en participant et en bénéficiant de toute l’information contenue dans le WAAM-WAAM.... "

" Il pourra communiquer avec les autres, ses frères décédés....son esprit pénétrera dans les secrets les plus intimes des Univers... "

" Pourrait-on imaginer - exprimé en langage quotidien - une plus grande joie ? "


En résumé, puisque nous avons besoin de pouvoir imaginer, s’il fallait se faire une " représentation " (mais attention, cela n’est qu’une représentation en 3 dimensions , il y en a probablement 7 autres toutes aussi importantes), on pourrait " voir " l’Univers ainsi :



Le WAAM-WAAM est comme une éponge, mais une éponge sans bordure, sans limite, car peut être " repliée " sur elle même par ces dimensions que nous avons tant de mal à imaginer

L’ensemble de ce WAAM-WAAM est lui même (et le WAAM-B, et le WAAM BB) également séparé en " cellules ", mais chacune de ces " cellules " se trouve dans des zones " invisibles " pour nous.

Chaque " cellule " de l’éponge représente ce que nous appelons l’univers, c’est à dire les confins visibles de ce que nous sommes aptes à voir. Notre univers, cette bulle, c’est le WAAM.

Son éclatement, sa tendance à une trop forte expansion est évitée par la présence de l’U-WAAM, également invisible pour nous, qui le confine (cela remplacerai avantageusement la " masse manquante ").

Les êtres pensant (Nous, les Ummites, X,Y Z... de notre univers) sont les " capteurs " (les sens, les sentiments, les peurs, les haines, l’étonnement, le plaisir, etc., etc...) de notre cellule du WAAM-BB. et accessoirement du WAAM-B. Et tout cela est interconnecté ...


Les IBOZOO UU sont un Ether ou une sorte de matrice sans référentiel qui définit toute l'architecture de l'univers. Les sub-particules ( la matière, les particules élémentaires ) ne sont pas "plongés" dans cette matrice en revanche, cette matrice ( l'ensemble des IBOZOO UU) EST la matière, le champ gravitationnel, les photons, le temps, l'électromagnétisme, la distance...

Implicitement, il ne faut pas introduire d'ordre ou d'arrangement d'IBOZOO UU au sein de ce réseau puisqu'ils sont source d'ordre. Comment définir un vulgaire électron avec cette théorie ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Les IBOZOO UU

Dites-vous que l'alignement de ces dominos est un réseau d'IBOZOO UU liés deux à deux ( dans la "réalité", le réseau n'est pas ordonné)
Le premier domino transmet à son voisin une énergie qui le fait chuter, ainsi une ondulation se propage le long de cette chaîne sans fin. L'ondulation n'a pas d'existence intrinsèque, elle
n'existe que par le support des dominos. Voilà ce qu'est un électron, une onde / un corpuscule qui résulte de l'information communiquée dans un réseau d' IBOZOO UU liés deux à deux.
Affinons un peu ce concept et essayons de nous imaginer que l'information qui a été communiquée le long de cette chaîne de dominos ( IBOZOO UU ) est la magnitude MASSE. L'ondulation nous
apparaît comme une masse ( un électron), cette dernière est bien là, devant nous mais dire qu'elle est élémentaire n'a plus de sens.
les IBOZOO UU définissent une dizaine de magnitudes différentes. Nous pouvons les supposer, elles doivent définir l'univers.

Le BUAWA

Le BUAWA n'est pas dans le temps, il n'est pas dans l'espace qui nous est accessible par nos sens, mais tout comme le BUAWE BIAEI, il a une réalité physique dans le WAAM WAAM. Son rôle est 'encoder, à la façon d'une mémoire informatique, tous les événements, il intègre tout ce que captent nos sens et tous les processus mentaux que nous développons tout au long de notre vie.

Dans un processus inverse le BUAWA dirige la conduite de notre corps tridimensionnel l OEMII En d'autre terme, exit le culte du corps qui n'est qu'un capteur qui renseigne d'une par le BUAWA et d'autre par le BUAWE BIAEI par un processus nommé OEMBUAW.

Ainsi on comprend mieux pourquoi chaque être vivant est responsable devant toute sa communauté, car si par malheur un petits réseaux de déviants prend forme, c'est tout le BUAWE BIAEI qui est infecté et par réflexion au sein du BUAWE BIAEI, toute l'humanité  se corrompt.
C'est pourquoi, ont détectent dans notres société tous les psychotiques ou schizophrènes pour les mettre hors d'état de nuire C'est pourquoi notres société vous fait tant penser à une fourmilière, tous pareils mais tous unis pour progresser dans l'évolution de notre conscience.


Puisque tout ce que l'être pense et vit est envoyé aux BUAWE BIAEI, nous sommes responsables de la façon dont nous allons penser le cosmos, responsables de l'influence que nous exerçons sur nos semblables parce que eux aussi envoient leurs processus cognitifs au BUAWE BIAEI, cette grande banque de "sentiments" et de "signifiants" engrangés par tous les êtres qui ont peuplé et
pensé depuis que l'OEMII est. L'oummite conçoit que ce qu'il vit, il le vit donc pour lui, ses congénères et ses générations futures qui seront alimentées par la banque de données BUAWE

BIAEI. la logique dans une telle philosophie, comment des êtres peuvent s'amuser à perturber ceux qui le suivront ?? D'autant plus si l'évolution de l'OEMII est en jeu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




l'OEMII WOA

l'OEMII WOA : homme Dieu. Nous ne pouvons pas occulter votre Jésus planétaire. Les oummite l'appellent OYAGAA WOA ( OYAGAA = TERRE ), il est en tout point semblable de part sa vie à leur
UMMO WOA qui en leur temps eut le même charisme sur toute notre planète. Que dire?????? nous vous laissons penser, c'est plus simple. La qualité de cette configuration humaine réside dans l'objectivation de l'univers dans sa pensée. Ainsi, l'OEMII WOA est un presque WOA, si bien qu'il peut déformer de par sa condition l'état du WAAM. N'oublions pas que nous sommes les senseurs du cosmos et c'est l'OEMII qui renseigne le BUAWE BIAEI de l'état du l'univers de par sa pensée/consciente. L'OEMII WOA devient donc un danger potentiel pour tout le WAAM parce qu'il SAIT comment il EST.
l'OEMII WOA arrivant à un tel point de conscience devient antinomique avec la réalité physique du cadre dimensionnel qui l'accueil, et disparaît...Tout simplement. Fable ? religion ?  


CONCEPTION DU WOA WAAM (DIEU-COSMOS)

Nos concepts actuels concernant la genèse du Cosmos à l'inverse de ceux de la planète Terre, sont plus avalisés par une argumentation scientifique rigoureuse que par la spéculation philosophique.

Il y a une grande difficulté à traduire les expressions de notre langage culturel, car sa constellation de signification est trés différente de la complexité des équivalents terrestres. Par exemple: nous, nous exprimons par le phonème AIOOYA votre verbe "EXISTER, ËTRE", mais sa réelle signification pour nous a des nuances distinctes.

Ainsi nous considérons que le Cosmos, un virus ou le gaz d'hélium AIOOYA (existe)

Par contre nous exprimons que : AIOOYA AMIEE: (n'existe pas) la beauté, l'âme ou WOA. (ici, sigle WOA)

Comment comprendre ceci? C'est simple, nous appliquons le verbe "exister" à ce qui est dimentionnel (avec des caractéristiques de temps et d'espace) , et "n'exister pas" à ce qui est adimentionnel comme peut l'être l'intelligence ou la joie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

CONCEPT DE WOA (DIEU)

WOA (DIEU) existe (avec la signification que vous donnez au verbe exister).

Il est pueril d'exprimer qu'il existe depuis l'éternité ou qu'il se trouve parmis nous ou partout, car WOA (Générateur comme nous même l'appellons, ou Dieu comme nommé par vous sur Terre)

est adimentionnel (il n'a pas ni largeur, ni hauteur , ni temps). Il n'est pas susceptible d'être exprimé par exemple par un complexe de tenseurs ou un système d'équations différentielles ou (avoir) ses caractéristiques mesurées avec des appareils de précision.

L'essence de WOA ne subit aucune évolution. C'est cette même essence qui comprends la possibilité de l'idée DIMENSION, mais cette DIMENTIONALITE ne peut affecter son être comme un attribut
personnel, puisque la dimentionalité porte en elle la mutabilité et WOA ne pourra s'imposer à soi-même des changements et par conséquent des limitations.

De plus, les idées de WOA se doivent de posséder réalité, (une idée) se doit d'être toujours générée à condition qu'elle ne soit pas incompatible avec son intime essence. (Par exemple,

l'idée d'auto-destruction existe en lui mais ne peut pas être générée)

Ces générations de ses idées là seront comme une excroissance de (son être) quelque chose qui (existe en dehors) de lui (bien qu'ici: DEHORS n'a pas une interprétation spatiale).
Cette excroissance coexiste avec WOA et dépendra totalement de LUI.

Combien d'excroissances ou réalités existent? La réponse est simple. IL EN EXISTE AUTANT QUE LES IDÉES NON INCOMPATIBLES QUI COEXISTENT DANS L'ESPRIT DE WOA. Si l'idée d'un univers
hypersphérique empli de galaxies existe dans son esprit, un tel univers se réalise (et dans ce cas particulier nous avons pleine conscience de son existence parce que nous sommes intégrées
en lui, (cet univers hypershérique)). Si l'idée d'un cosmos bidimensionnel indépendant du temps était compatible, nous pouvons avoir la certitude qu'un tel cosmos existe AUTRE PART. Si nous avons une organisation cellulaire déterminée nous ne pensons pas qu'une telle structure soit l ' unique structure possible. Elle pourra être en accord dans notre univers dans lequel est en
vigueur une série de lois biologiques inaltérables du point de vue statistique. Mais dans un autre couple de cosmos on pourra avoir des cas d'êtres vivants dont la composition intime soit le silicium, dont les atomes posséderaient une structure différente. Mais jamais il ne sera donnée aux êtres de notre univers de de constater cette hypothèse tant que nous vivons dans l'enveloppe de notre corps physique tétradimentionnel.

L'analyse de la phase actuelle de notre Univers nous révèle comment il a été engendré par WOA.

Notre Cosmos est ce que vous appelez un Continuum espace temps (il nous a fallu 10 dimensions pour le définir mathématiquement). Nous pourrions spéculer en lui attribuant une infinité de dimensions mais nous ne sommes pas en mesure de le prouver.

De ces dix dimensions, trois sont perceptibles par nos organes sensoriels et une quatrième -LE TEMPS- est perçue psychologiquement comme un " flux" continu dans le sens unique que nous appelons UIWIUTAA (flèche ou sens orienté du temps).

Au début nos deux cosmos jumeaux:WAAM ( le nôtre) et UUWAAM (nôtre jumeau) étaient définis par un WAAMIAAYO (difficile de traduire: point ou origine d'une seule coordonnée qui serait précisément le temps). WOA a créé successivement le reste des dimensions mais n'interprétez pas ce "successivement" comme une succession temporelle ou spatiale, mais comme une relation achrone ordinale", c'est à dire "ordonnée" en dehors du temps.

Vous pouvez imaginer que notre BICOSMOS primitif ressemblait davantage à une petite sphère vide . Un petit univers sans Galaxies, sans gaz intergalactiques, seul l'espace existant dans le temps.

WOA courbe et recourbe cet espace. Chaque courbure "nouvelle" suppose une dimension et enfin, il le "plisse". Observez que nous sommes en train d'employer une comparaison, un symbôle, car
on pourrait exprimer celà correctement seulement d'une manière mathématique. Par exemple l'expression "plisser l'espace" peu paraître infantile, mais elle est très didactique.

Si nous courbons un espace tridimensionnel, si nous le plions, ou si nous faisons une espèce de creux à travers une quatrième dimension, cette courbure représente ce que nos organes sensoriels interprètent comme une MASSE (une pierre, une planète, une galaxie).

Ainsi WOA endommage ce microcosmos créant ainsi la masse. Rien de moins que presque toute la masse actuelle de nos deux univers jumeaux concentrée dans un espace très réduit.

En tenant compte du fait que WOA continue à créer de la matière à l'intérieur de chaque Cosmos la dégradation de masse en énergie est beaucoup plus rapide.

Seule une propagation continue et isotrope de radiations avec la même fréquence, car, maintenant (à ce moment là), les multiples fonctions sinusoidales créées par WOA ne seront mises en
phase et auront céssé de produire ces ondes stationnaires, ces noeuds de crêtes que nos sens ingénus interprètent respectivement comme "VIDES et MASSES". il restera seulement un océan d'ondes dont l'amplitude ira en diminuant jusqu'à la mort finale de la "paire cosmique".

AIOOYA OEMII : L'HOMME EXISTE.

AIOOYA AMMIE WOA : DIEU EXISTE.

AIOOYA AMMIE EUUAWA : L'AME EXISTE.


Nous, au contraire, avant tout énoncé doctrinal, nous adoptons une douce et prudente posture UBOO (AGNOSTIQUE). Bien entendu cet agnosticisme n'arrive pas à juger, comme c'est le cas du vôtre, que WOA ne soit pas accessible d'une certaine manière et à un certain niveau à notre expérience scientifique.

Certains penseurs terrestres commettent fréquemment une erreur qui consiste à adopter , par inadvertance, une conception anthropomorphique de DIEU ou CREATEUR. Quand de nombreux hommes de votre Planète sont angoissés en cherchant une explication transcendante à des questions du type :

POURQUOI DIEU TOLERE-T-IL LE MAL ?

Inconsciemment ils utilisent des verbes qui sont attribuables seulement à un AAIDI (être) comme l'homme.

Rappelons nous que l'une des fonctions de WOA est de CREER.

Toutes vos idées qui ne sont pas incompatibles avec cette même essence doivent prendre forme, se réaliser nécessairement.

Ainsi, si l'idée d'un ETRE adimentionnel et LIBRE, "mouleur" d'un autre ETRE dimensionnel n'est pas incompatible avec l'essence de WOA, un tel ETRE doit se créer.

La génération ou création de l'homme n'est donc pas motivée par des raisons "récréatives", par une envie de " diversion" de WOA pour pouvoir se distraire, en voyant comment nous nous

débattons entre la douleur et la joie, comme de simples poupées entre ses mains.

Une telle interprétation est infantile et peut être qualifiée d’anthropomorphe.

Une fois l'univers créé, comme continuum MASSE-ESPACE-TEMPS, WOA a deux moyens pour obtenir la modification de sa r rigidité structurelle, son inflexibilité déterministe :

A) en modifiant les lois qui le régissent. Nous pensons en toute logique que ceci pourrait impliquer une contradiction une fois que ces lois auront été énoncées pour un WAAM.

B) en créant des ETRES LIBRES qui, en profitant de la liberté des éléments microphysiques, pourraient agir à travers eux sur les macrophysiques en rompant ainsi la soumission causale ou déterministe.

C'est de cette manière que WOA utiliserait l'homme comme facteur d'ACTION qui le lierait avec le WAAM créé par lui.

WOA dicte ses UAA (LOIS) et l'homme en les accomplissant agit comme lien entre LUI et le COSMOS.

Si l'homme ne les accomplit pas, l'harmonie est apparemment rompue en modifiant sa fonctionnalité dans le AAIODIWOA (CREATION, ENSEMBLE DES ETRES DIMENSIONNELS ET ADIMENSIONNELS créés par WOA).

Dans ce cas, le BUUAWA, responsable d'une telle modification, doit rendre conforme sa structure spirituelle avec l'idée de WOA.

Le BUAWE BIAEI n'engendre pas librement des idées comme l'âme individuelle. De telles idées existent en LUI depuis sa création par WOA. La nature de ces idées est réduite au Concept Universel de ce qui doit constituer une société humaine idéale. Il existe des lois psychosociales établies pour notre WAAM (COSMOS) par WOA (DIEU) et le dépositaire des idées de telles lois, qui englobent les normes évolutives de la Société humaine, est précisément BUUAWE BIAEI qui, en même temps, agit comme moyen ou LIEN adimensionnel entre les OEMII comme l'air agit parmi vous comme moyen élastique de transmission acoustique.

WOA CONCEDE A L'AME UNE PREROGATIVE QUI EST TRANSCENDANTE : ELLE PEUT MODIFIER UNE FOIS POUR TOUTES LA FORME DU OEBUMAOEMII (HOMME-PHYSIQUE : ESPACE-TEMPS).

Ce qui signifie que si WOA engendre et crée le corps physique, en fixant les caractéristiques de sa physiologie, il concède à la BUUAWEA la faculté de modeler la conduite du corps tout au long du temps, une fois pour toutes.





Quand WOA (Dieu) engendra le WAAM-WAAM, en réalité il engendra les premières formes dans le WAAM BB .

En ce sens, vous comprendrez pourquoi nous disons que WAAM BB est le patron de tous les Cosmos, patron dont l'information initiale fut engendrée par WOA (Générateur ou Dieu).

C'est WOA (GÉNÉRATEUR ou DIEU) qui fixe les caractéristiques de cette chaîne d'I.U. (valve d'information ) en un "temps" déterminé.

Mais WOA peut, si l'homme a respecté les normes morales pendant son existence ou après la correction de sa structure une fois décédé (reconformation), permettre que ce réseau d'I.U. lui offre un flux de communication excessivement plus dense que celui que nous expérimentons dans le cours de notre existence comme êtres vivants dans notre WAAM.

Dans ce cas, l'intégration du B (Âme) dans le B.B. est si intense que celle-ci partage l'immense volume de données de l'ÂME COLLECTIVE. Sa vision intellectuelle de WOA (Dieu) s'accroît.

Elle pénètre dans la connaissance profonde du Cosmos, de l'évolution des êtres, des vastes "connaissances" (information intellectuelle et affective ) contenues dans le B.B..

Quand WOA (Dieu) engendra le WAAM-WAAM, en réalité il engendra les premières formes dans le WAAM BB .




Si quelquefois, par habitude, nous écrivons que WOA N'EXISTE PAS, une personne qui ne nous connaîtrait pas donnerait à nos paroles, traduites en langage terrestre, et non conceptuelle, un sens talement aberrant.





Au "début " fut le WAAM BB coexistant avec WOA (Dieu).

C'est ici que WOA intervint en introduisant une anisotropie induite "intelligemment" : la CRÉATION.

Nous autres, nous PENSONS : (nous n'avons pas pu le constater scientifiquement, bien que les TAAU d'Oummowoa nous offrent en plus la réponse) que WOA se réalise ainsi lui-même en engendrant

le WAAM-WAAM (Oummowoa a dit le Cosmos et l'Anticosmos). WOA et le WAAM-WAAM coexistent dans l'éternité, nous ne pensons pas que Dieu (générateur) soit "avant" ou "après" l'UNIVERS

(polynucléaire, comme le dit Oummowoa de façon cryptée).

WOA ne peut pas exister "avant", en premier lieu parce que le concept de temps est inadéquat pour un être adimensionnel, mais en plus parce que WOA ne peut subir de "changements". Imaginez que dans une première phase Dieu n'a pas encore tout engendré, et qu'ensuite" oui, il le fait, équivaut à concevoir une unité changeante : plus imparfaite dans un premier stade.

(Cela n'a pas de sens de croire que le cosmos va en évoluant lentement pendant que WOA va en l'engendrant progressivement. L'illusion de l'écoulement du temps est propre aux êtres vivants)

La différence réside en ce que le WAAM-WAAM ne peut pas être WOA et a besoin de progresser dans la "connaissance" tandis que, dans WOA atemporel, l'information est intégrée en lui (pleinement).

WOA engendre donc un Univers multiple AUTOCONSCIENT capable de s'autocorriger en une boucle cybernétique. Mais, comment une masse de galaxie et de poussière cosmique peut-elle devenir autoconsciente ?

L'intelligence élevée de WOA exige que ces systèmes se développent avec un effort intellectuel minimal.

Vous pouvez maintenant comprendre la grandeur de la Création de WOA. Dieu a créé un univers autoconscient qui se corrige ainsi lui-même en se perfectionnant.
Le Multicosmos est comme un gigantesque organisme, doté d'un cerveau, le WAAM BB ; d'organes sensoriels : les êtres vivants, d'effecteurs (organes moteurs): perturbateurs (la masse imaginaire) capables de modifier la structure de l'univers en pliant spatiotemporellement son continuum dimensionnel ; et enfin de son propre corps : l'ensemble ou le réseau de Cosmos qui forment sa structure.

Tout ce macro-organisme possède une âme : le WAAM B dont les psychés individuelles finissent par moduler la structure du WAAM BB.

Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi nous vous avons dit, dans d'autres rapports, que l'OEMII peut modifier son propre Univers en l'observant.

Nous sommes de simples instruments d'un être grandiose qui naquit pour refléter tout le pouvoir infini de WOA, et en mourant, nous irons nous intégrer dans le savoir infini de WOA reflété dans l'Univers décadimensionnel et multiplanaire.

WAAM-WAAM est la création de WOA, la création de l'OEMII d'une certaine façon puisque avec notre pensée nous contribuons avec les autres quintillions (1030) d'humains dans la pluralité de cosmos, à le remodeler. Notre fonction d'être conscient est de servir d'yeux, d'oreilles, d'organes olfactif... à ce grandiose cerveau qu'est WAAM BB à l'intérieur de ce non moins grandiose ORGANISME VIVANT qui est l'œuvre de WOA : le WAAM-WAAM.





Les hommes et les YIE (femmes) de UMMO orientent et offrent leurs vies à notre créateur WOA ou DIEU; de façon telle que le contact intimes avec sa création ou génération: la campagne, notre IUMMA est l'astre soleil qui illumine les jours de UMMO), les espaces sidéraux, est toujours présent dans notre esprit.

Et ce contact intime avec la nature, stimule encore d'avantage notre rapprochement religieux envers WOA et nous aider à prier et à évoluer dans notre pensée philosophique, plus pragmatique que la vôtre, mais ce n'est pas pour cela qu'elle est moins profonde.

Nos objectifs religieux suprêmes, en dehors de nous reconnaître comme engendrés par WOA, consistent à concéder à chacun de nos frères une importance supérieure à celle que nous nous
octroyons égoïstement. Notre esprit de service orienté vers le frère (PROCHAIN) et surtout vers la Société dans laquelle nous sommes immergées, constitue pour nous une véritable idée obsessionnelle.





En règle générale nous savons que "l'âme " que nous appelons BUAUAA est adimentionnelle, donc le facteur ou dimension temps n'a aucun sens pour elle. Elle est aussi indestructible et possède la particularité d'être GÉNÉRÉE par WOA (GÉNÉRATEUR ou DIEU).





WAAM B.B. est comme le cerveau d'un potier dont les yeux fatigués (les cerveaux des OEMMII) contemplent une masse d'argile (la matière et l'énergie). Ses mains (la masse imaginaire dont les
effets traversent les frontières des Univers distincts) façonnent une amphore. Mais pour le faire deux processus intellectuels sont nécessaires. Premièrement, s'inspirer d'un dessin (modèle informatif) qui représente un récipient. Pour cela il regarde un vieux livre de poterie (WOA) qui lui suggère subtilement la forme que doit avoir l'amphore, mais surtout, il doit apprendre à corriger lui-même la forme de celle-ci, la manipulant avec ses mains, l'observant pendant qu'elle prend forme, prenant conscience des difficultés qu'entraîne le maniement d'une substance visqueuse. Quand, dans nos écrits, nous attribuons à des hommes de la Terre la faculté d' OEMIIWOA, nous ne faisons pas référence pour autant à cette hypothèse qui est la vôtre de la fonction divine mais d'engendrer des IMAGES et des IDEAUX dans le WAAM B.B. que celui-ci se charge de dynamiser ou de modeler (façonner) dans des Univers qui coexistent avec WOA (C'est à dire qu'ils n'ont pas été créés, dans le sens que vous donnez à ce mot, par Dieu). Nous avons un profond respect pour vos conceptions religieuses d'entités appelées par vous Allah, Dieu,
Jéhovah, Brama...Mais comme vous venez de le remarquer, notre concept de WOA n'a rien à voir avec vos idées théologiques. qui pour nous est une conception scientifique.





Le concept de WOA

Vous disposez d'un beau mythe. Tantale, le roi de Lydie condamné à ne pas pouvoir satisfaire son appétit tout en disposant de plats à sa portée. N'importe quel EESEOEMII IGIO (être pensant) doit subir aussi les conséquences de sa propre essence. Le WAAM est inaccessible. Le WAAM qu'il voit, qu'il touche, qu'il sent thermiquement, qu'il pense en somme, est transformé par lui dans ce processus pensant. Mais le AAIIODI avec ses multiples formes d' "être" est-ici-dans-mon-WAAM. Est-ce que quelque chose ou quelqu'un peut y accéder ? Penser à lui sans le déformer ? Est-ce que quelqu'un ou quelque chose peut pénétrer dans le AAIIOYA sans que celui-ci se permute en S1 S2 S3 ......Sn ? Ce quelqu'un ou quelque chose est WOA ou celui qui engendre, celui que sur la Terre vous nommeriez Dieu, si le " Dieu" de vos écoles théologiques était moins anthropomorphe que notre concept d' " Etre nécessaire". Nous disons que WOA engendre le WAAMWAAM (Cosmos multiple). Nous utilisons arbitrairement le mot " engendrer " non pas comme strict synonyme de " CREER "mais comme transcription de notre phonème IIWOAE.  
Je vous ai dit que WOA est l'unique "être pensant " qui ne déforme pas le AIIODI. En utilisant des mots de la TERRE avec encore un risque d' "anthropomorphiser" le concept que nous sommes en train d'exposer, nous disons que WOA coexiste avec AIIODI, que AIIODI ne lui est pas transcendant. AIIODII est " ACTE " de WOA, il est engendré sans que WOA ne lui en ai donné la puissance au préalable. De cette manière " LE PENSER DE WOA " ne garde aucune relation avec notre processus d'êtres dimensionnels.

Nous affirmons donc que l'être n'est pas immanent, ce n'est pas un but de notre conscience subjective bien que cette conscience soit celle qui conforme, en la dommageant, une réalité (AIIODI) qui se cache derrière notre version intellectuelle déformante de LA REALITE. WOA engendre aussi toutes les formes possibles de S1, S2, Sa3. . . . . ... Sn et ses sous-groupes

constituent autant de WAAM. Autrement dit, WOA engendre une infinité de cosmos, en engendrant une infinité de types d'êtres pensants, mais la proposition " il y a une infinité de WAAM " est
seulement valable pour nous, EESEOEMII (êtres pensants) qui, en déformant tant de fois le AIIOYAA comme types de " Moi pensant " que nous sommes, nous créons l'illusion d'une très riche gamme de possibilités ontologiques.

Exprimé d'une manière vulgaire " vu du côté de WOA " le WAAM (Univers) ne présente pas la large gamme de formes qui est familière à notre entendement et WOA ne l'apprécie même pas comme quelque chose qui existe ou qui n'existe pas ou qui EXISTE; pour WOA il est simplement AIIODI éternel et immuable comme lui (nous n'utilisons pas ici le mot " éternel " comme synonyme de temps infini).



Notre idée de WOA

Il est vraiment difficile de parler de WOA dont nous ignorons l'essence tout en étant contraints d'employer un langage étranger dont les bases logiques sont divalentes. Sur UMMO, quand
nous employons l'expression phonétique AIOOYA AMIIE (dont la transcription littérale serait "N'EXISTE PAS ") nous nous référons bien à des concepts abstraits ou idées ou bien à WOA. Nous
voulons exprimer quelque chose de différent de AIOODI (être inaccessible) puisque AIOODI se présente à nous avec des " dimensions " et WOA est adimensionnel, c'est.à-dire qu'il n'est pas
susceptible d'être déformé par notre pensée. Ainsi nous disons AIOOYA IBONEE (les radiations cosmiques existent) ou AA-INNUO-AIOOYA-AMIE (la symétrie n'existe pas).

WOA est adimensionnel. Sur ce point nous sommes en accord avec les théologiens de la TERRE. Cela n'a pas de sens que de parler d'" Eternité", de temps, de pensée ou d'esprit dans l'essence de WOA.

Mais sa raison de AIOYAA AMIIE est précisément celle d'être genèse de l'idée de AIOODI. Nous vous avons dit que AIIOODI est la Réalité qui ne nous transcende pas telle qu'elle est :

lésionnée, fractionnée en multiples formes (WAAMWAAM).

C'est dans ce sens que nous pouvons (sous notre angle familier) imaginer qu' "il y a un esprit créateur d'idées, d'une infinité d'idées, dans la mesure où ces idées ne sont pas incompatibles avec l'essence de WAAM ". De plus nous n'attribuons pas à WOA des qualités et nous n'associons pas à son AIOBII (voir note 10) des fonctions humanoïdes qui rendent son concept anthropomorphique comme l'ont fait malheureusement les théologiens de la TERRE dans des époques passées. L'attribut de BONTE, de CREATEUR, de JUSTE, de CRUEL, etc., n'ont pas de sens s'ils sont liés à " ce qui AIOBII (c'est le cas de WOA) ".

Quand nous traduisons le phonème IIWOAE par le mot espagnol " engendrer " nous prostituons la signification authentique, étant donné que notre concept de IIWOAE NO est synonyme d' "engendrer " ou " créer" au sens où vous l'entendez c'est-à-dire " la fonction qui permet à une entité avec une existence préalable de faire surgir un être contingent dont les éléments constitutifs ne préexistent pas "



En utilisant votre logique familière, nous symboliserons ce concept :
Vu depuis la perspective de l'homme, WOA (Dieu) " crée " les bases de certains atomes, engendre des lois qui régissent le Cosmos, mais pour la perspective de WOA, la fonction " engendrer ",

" créer ", et même " COEXISTER ", n'a pas de sens.

Il est nécessaire d'insister sur la grande différence que nous observons entre notre concept de genèse de WOA(vu par un OEMII) et ce concept d'engendrement tel qu'il serait appréhendé si

nous nous trouvions (possibilité absurde) du " point de vue " de WOA.

Pour nous WOA engendre une infinité d'idées, idées qui en tant qu'excroissance d'un "Etre suprême" doivent se réaliser, exister en dehors de nous. Ainsi il est capable d'engendrer autant de cosmos que d'entités pensantes imaginables.

Mais sous l'hypothétique angle de WOA, tout est différent. Lui (coexiste, engendre) avec Lui ou avec les (utiliser un qualificatif quantitatif n'a pas de sens) AIOODI, mais un être pensant est simultanément AIOODI car en pensant à " lui ", il le déforme en mille facettes ontologiques, créant son propre WAAM, son propre COSMOS. Ainsi surgissent autant de WAAM que de EESEOEMII

compatibles avec " L'esprit de WOA".

Pour WOA le pluri-cosmos (WAAM-WAAM) n'a pas de sens mais il n'en est pas de même pour nous hommes pensants.

Mais continuons avec notre processus "vu" par moi (moi pensant).

WOA, parmi l'infinité d'idées qui coexistent avec son essence, imagine celle d'un " être " adimensionnel capable de lésionner son propre AAIODI (c'est-à-dire : penser, engendrer des idées).

Un tel "être" (être pour mon concept, AAIODI pour WOA) doit donc être libre. [Observez que s'il ne l'était pas, sa genèse d'idées n'aurait pas de sens puisque celles-ci seraient attribuées à WOA et ne seraient donc pas des idées (au sens conceptuel que vous attribuez à un tel mot) mais AAIODI ].

Il n'est pas logique non plus d'imaginer que cet " ETRE ", étant libre et engendrant un autre AAIODI, puisse être un double, un duplicata de WOA. (WOA ne pourrait donc pas engendrer un tel être).

C'est ainsi " qu'a été engendré " BUAWE BIAEI (peut se traduire par " esprit communautaire ou social ") qui représente, nous l'expliquerons après, la collectivité de EESEOMII ou (êtres pensants) incapables de pénétrer dans l'essence du AIODI, étant donné que sa tentative provoque une "mutation " en lui, comme nous vous l'avons expliqué antérieurement.

Combien de BUAWE BIAEI " existent" ? C'est-à-dire combien y a-t-il de catégories de groupes pensants? Est-ce que tous les BUAWE BIAEI sont identiques en leur essence ? Le BUAWE BIAEI TERRESTRE est-il le même que celui de UMMO ?

il est nécessaire de clarifier la double interprétation que représente pour nous le phonème BUAWEBIAEI : une première acception (l'ancienne) est synonyme de " collectivité de EESEOMII ". La
seconde représente notre concept actuel d' "esprit collectif". Sans cette clarification nous pourrions arriver à une tromperie de caractère amphibologique (NdR : " amphibologie " : double
sens présenté par une proposition ; ROBERT ) qui rendrait encore plus difficile la compréhension de notre pensée.

Si nous nous en tenons à la première acception, il est évident que nous ignorons par voie empirique combien de catégories d'êtres conscients et pensants peuvent exister dans le WAAM-WAAM

(ensemble d'Univers coexistant avec WOA). ,

Si nous acceptons la définition du WAAM-WAAM au sens strict, il doit y avoir autant de WAAM que de catégories d'êtres pensants capables de déformer le AAIODI. .

En adoptant aussi le mot BUAWE BIAEI comme synonyme de collectivité homogène, vous les hommes de la Terre, nous OEMII de UMMO et tous les humains qui ont notre structure neurocorticale et
dont les processus mentaux se déroulent sous des bases analogues, nous appartenons tous à lui .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JE SUIS SUR UN SERVEUR RP POUR FAIRE DU RP) et toi ?
le Rp est la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WATTA

avatar

Messages : 243


MessageSujet: dictionnaire langue de waam" ummite -- humain    Jeu 20 Juil - 22:44

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



dictionnaire langue de waam" ummite -- humain "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JE SUIS SUR UN SERVEUR RP POUR FAIRE DU RP) et toi ?
le Rp est la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WATTA

avatar

Messages : 243


MessageSujet: [color=#00FFFF]rapport de EYALO-WOA 69[/color][color=#FF0000] numero4[/color]   Ven 8 Sep - 22:54

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


rapport de EYALO-WOA 69 numero4











------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JE SUIS SUR UN SERVEUR RP POUR FAIRE DU RP) et toi ?
le Rp est la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WATTA

avatar

Messages : 243


MessageSujet: Depart de WAAM   Dim 12 Nov - 20:15


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

JE SUIS SUR UN SERVEUR RP POUR FAIRE DU RP) et toi ?
le Rp est la !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: journal de WAAM   

Revenir en haut Aller en bas
 
journal de WAAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "LE DEMOCRATE" journal indépendant
» Journal de Montréal
» Un bel article de journal
» Le journal du Sire de Gouberville
» article 21 avril Journal de Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Jour Z :: Rôle Play :: Registre Personnage :: Journal Personnage-
Sauter vers: