Le Jour Z

Aujourd'hui vous êtes seuls, demain nous serons des millions.
 
SiteAccueilCalendrierMembresS'enregistrerConnexion
Fermeture temporaire du whitelistage
Derniers sujets
» Disruption: Les Noirs Ecrits de Fran Icesinger alias Frisca
Mer 22 Nov - 23:36 par Realder

» Journaux de Watson
Mer 22 Nov - 18:17 par Olikotora

» Présentation de Milo-Tomas-Jonas Waro
Mer 22 Nov - 1:43 par Patoche

» Avant le Jour Z
Mar 21 Nov - 22:08 par Administrateur

» Après le Jour Z
Mar 21 Nov - 21:34 par Administrateur

» Présentation Ràoul Rodriguès
Mar 21 Nov - 13:56 par Patoche

» Dr.Watson 2.0
Mar 21 Nov - 1:39 par Olikotora

» La fille avec un zippo sous un arbre mort
Lun 20 Nov - 17:33 par Carl Seydlitz

» Présentation de Dimitri Castrovitch
Dim 19 Nov - 22:47 par Carl Seydlitz

- 18/11/2017 17/12/2017 -

- 120 / 80 -
100%

Partagez | 
 

 Journal de Blakken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blakken



Messages : 4


MessageSujet: Journal de Blakken   Jeu 13 Juil - 18:06

Tout a commencé en 1976....ma mère, amie de longue date avec sa voisine sont tombées enceinte la même année et ont données naissance à 2 beaux garçons....
J'ai toujours grandi avec lui et ça a été depuis le premier jour mon meilleur ami, mon frère...à tel point qu'on racontait partout qu'on avait le même nom...
Nous étions toujours ensembles, toujours les mêmes jeux, toujours les mêmes envies...
De mémoire j'ai toujours été avec lui et toujours dans les mêmes classes à l'école....
La primaire a filé sans que je m'en rende compte...les plus belles années... insouciance et jeux étaient notre quotidien...
Le collège est arrivé et dès le premier jour j'ai remarqué que l'on nous regardait différemment. Un soir en rentrant je parle à ma mère et lui dit que les gens nous regardent drôlement, qu'ils sont méchant et se moquent de nous....je ne comprenais pas.
Un soir en rentrant du collège, 5 garçons légèrement plus grand que nous sont sur le bord de la route et nous arrêtent. L'un deux sort un couteau et me demande mon skate board...sans comprendre ce qui se passe Haperkip se jette sur eux. je suis terrorisé et je ne vois que cette lame de couteau qui brille mais d'un coup je vois le rouge et les garçons qui partent en courant..."ils sont partis" dis je à Haperkip et je le vois s'effondré..."!tu n'as rien me demande t'il?" et il s'endors.
Les pompiers arrivent et étant seul, je file dans l'ambulance avec lui vers l’hôpital.
Nos parents arrivent, je pleure depuis des heures. Ma mère et son amie me prennent à coté car elles veulent me parler...
"Haperkip est différent des autres" me racontent elles mais je ne comprends rien du tout. Que veulent elle dire???? il est pas différent, il est comme moi...je ne comprenais pas.
A partir de ce jour il n'est plus venu au collège et j'avais peur d'y aller seul mais tous les soirs il était là pour rentrer avec moi.
C'est que des années plus tard que j'ai compris, oui il est différent. Haperkip est une personne en situation de handicap. C'est sa seule différence mais moi je le vois comme mon frère...
Après cette histoire il a reçu un traitement qui le stabilise au niveau de ses réaction.
Tous les deux on s'est plongé dans des univers virtuels....dans les livres fantastiques que je lui lisait, dans les jeux de rôle qu'on faisait dans la foret et ensuite sur nos consoles...
On adorait ça...arriver à survivre ensemble et vivre ensemble dans nos jeux vidéos.
Mais un jour tout a nouveau basculé...nos jeux sont devenus réalités...en rigolant on racontait à nos mères comment survivre, comment pêcher, comment chasser mais c'était avec un clavier et une souris...
Ce jour j'ai tél à Haperkip et j'ai dit retrouve moi ou tu sais...cette petite cabane en foret où on aimait traîné...
Il m'a sauvé un jour et je me suis fait la promesse de veiller sur lui mais c'est devenu un cauchemar....
Mon seul objectif trouver les médicaments qui le stabilise...s'il ne les prends pas il devient difficilement gérable....il ne m'écoute plus et fait des bêtises....mais c'est pas sa faute.
J'avais dit à ses gens de nous laisser tranquille....ils n'ont pas écouté malgré que j'insiste...je suis tellement désolé pour eux....des médicaments, je dois trouver des médicaments toujours et encore...
J'espère trouver un jour de l'aide...des gens avec qui échanger des choses contre ces médicaments....j'espère surtout qu'ils m’écouteront quand je dirais:"fuyez, fuyez..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Realder

avatar

Messages : 176


MessageSujet: Un petit mot de Frisca   Jeu 13 Juil - 18:18

Bonsoir Blakken,

Une très très belle entrée en scène si tu veux mon avis, ça me fait vraiment plaisir de lire des choses comme ça!

En espérant vous rencontrer très bientôt... Enfin... si ton camarade de toujours est en "bon état"...

Cordialement,

Realder

_________________
"Working to make a better tomorrow for all mankind"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blakken



Messages : 4


MessageSujet: Re: Journal de Blakken   Jeu 13 Juil - 18:26

il me fait peur....pour l'instant il est stable mais je ne sais pas combien de temps cela dure....les médicaments sont tous périmés donc leurs actions sont différentes dans le temps...
Il vient ce soir sur TS pour être accepté....j'espère qu'il pourra se tenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de Blakken   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Blakken
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "LE DEMOCRATE" journal indépendant
» Journal de Montréal
» Un bel article de journal
» Le journal du Sire de Gouberville
» article 21 avril Journal de Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Jour Z :: Rôle Play :: Registre Personnage :: Journal Personnage-
Sauter vers: