Derniers sujets


Aller en bas
avatar
Messages : 1

Voir le profil de l'utilisateur

Jean-Louis, quelqu'un de plutôt normal Empty Jean-Louis, quelqu'un de plutôt normal

le Jeu 16 Nov - 23:47
Présentation Irl  : Bonjour je m'appelle Quentin, j'ai 22 ans j'habite en Île-de-France . Je suis moniteur d’accrobranche depuis 3 ans .


Présentation Personnage.

Nom : Lagraine

Prénom: Jean-Louis

Surnom: Le sournois

Âge:32

Nationalité: Français

Taille: 1m80

Poids:68kg

Apparence physique: Maigrichon.

Signe particulier: Tache de naissance sur la fesse droite.

Caractère:Agréable en apparence. Il serait prêt a cracher dans le verre de celui qui l'a vexé et est allé aux toilettes.

Ancienne(s) profession(s): Facteur.

Compétences particulières: Cours très vite.

Votre passé: Jean-Louis Lagraine était en apparence quelqu'un d'assez normal. Il sourit souvent, est très poli et aime à échanger des banalités avec les gens qu'il connait ou non. Vous connaissez sûrement quelqu'un dans votre avec qui vous vous entendez plutôt bien et échangés des banalités. Ce personnage c'est Jean-Louis. Facteur de Profession il aimait son boulot. C’était plutôt tranquille pour quelqu'un d'aussi ordonné que lui. Toute sa vie, sa maison, son bureau, tout était bien classé bien rangé bien ordonné. Il n'avait pas de femme et d'ailleurs n'en à jamais eu. Il ne savait tout simplement pas comment se comporter avec elle pour draguer. Mais cela ne le dérangeait pas il vivait une vie paisible et plate. Jusqu'au jour ou il entendit aux infos toutes ces histoires a propos d'une comète. C'était la panique dans les rues. Des voitures brulées des maisons saccagées. Plus rien n'allait bien. Le cadre de vie du pauvre Jean-Louis etait mort.

Craquage.

Il se fit une valise bien rangée avec toutes les choses qu'il estimait nécessaires et prit même une tente. Il partit en vélo découvrir du paysage. Après tout, quoi de mieux qu'une apocalypse pour s'essayer en tant que troubadour. Ce cher Jean-Louis traversa des villages, des villes, des pays entiers.
Un beau matin, se réveillant dans sa tante par une rosée matinale, Jean-Louis entendit des ce qui ressemble fort à des râles. "Qu'est ce que c'est ?" se demanda-t-il. Il se frotta les yeux puis vis une silhouette peu banale. Une ombre toute cassée qui s'approchait de sa tente. Il ouvrit la moustiquaire puis la "porte" de sa tente et vit devant lui ... un visage décomposé se retourner vers lui en criant des bruits de vomi incessants ! Le corps tomba dans la tente et tenta de le mordre a pleine dent ! Jean-Louis cria : "Mon dieu mon dieu ! Monsieur arrêtez ça ne va pas ?!" Il trouva le couteau de chasse qu'il gardait dans la poche intérieure de sa tente et donna un grand coup de pied à la chose s'étant affalée sur lui et la fit sortir de la tente. Il coupa le toit et sortit aussi sec ! La chose d'un calme étrange le regardait en avançant doucement et bondit sur lui ! Jean-Louis ne sachant quoi faire la poussa par le flanc sur ce qu'il restait du feu de la veille et son crâne s'écrasa sur les pierres qui forment le cercle du feu de bois. Essoufflé, il se frotta les yeux avec sa manche et les ouvrit voyant ce qui pourrait s'apparenter à ce qu'il à lu dans des livres .. Un zombie.

Bien plus tard se promenant tel le troubadour qu'il était, cherchant des vivres, il entendit un cri d'un accent plutôt Italien. Ne sachant pas ce qu'il a entendu il cria sans trop vraiment crier : " Il y a quelqu'un ?" N'entendant pas de réponse mais entendant toujours les cris d'insultes en italiens émises par un possible quarantenaire, il décida de fracasser la porte à coup d'une pelle qu'il s'est approprié auparavant. Il entendit des bruit de pas puis ... Un homme se jeta sur lui d'un air angoissé ! Ni une ni deux, il lui mit un coup de pelle sur le crâne et l'homme tomba instantanément dans les pommes.Il lui prit les clés qu'il trouva sur sa ceinture pensant que cela pourrait être utile. Entendant des cris incessants, il se précipita vers ce qu'il pensait être une cave et vit un homme petit un peu gros mêlé à une bataille d'injure et de cris bruyant d'un zombie. Il lui retira ses liens et l'amena à son campement. Ce fut le début d'une amitié très spéciale...

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum