Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 182

Voir le profil de l'utilisateur

Les Hurlements du Grand Vide

le Ven 21 Juil - 19:46
[Une simple feuille de papier, pour le moment affichée à l'entrée et à la sortie de Nagornoe, au niveau des panneaux de Severograd, Grishino et Novaya Petrovka. Bientôt, des copies seront présentes en tout Chernarus, du moins si aucun évènement dramatique n'a eu lieu d'ici-là.]
Mon vrai visage disais-tu. Les dernières paroles d'une âme qui avait enfin compris le sens du mot "Vengeance".

Je n'ai pas tes connaissances, je n'ai pas tes compétences et je ne sais au final pas de quoi tu es capable. Je sais en revanche que tes mains sont désormais souillées, tout autant que les miennes et sinon plus.

Je ne toucherai pas à tes petits amis, ceux qui scelleront peut-être ton destin tôt ou tard. Je ne suis peut-être qu'un Pantin de Chair, une Pelure d'Argile mais je disposais bien d'un cœur, aussi froid et corrompu soit-il.
Tu me l'as arraché, ainsi que les Écrits de Realder Descendres et ceux de Norman Ross. Peut-être les as-tu déposé quelque part où je ne puis les atteindre, peut-être les as-tu caché sous mon nez.

Tu n'avais pas le droit de me faire ça, pas le droit de détraquer mon Horloge et aucun de tes arguments ne sonnera comme une raison valable à mes yeux. Je réduirais à néant Frontière d'Acier et les terres alentours si cela me permettait de remettre la main sur ces trois Artefacts. Pour lutter contre toi, je n'ai que ces mots chargés de fiel. Tu es plus forte, plus rapide, plus efficace que moi. Mais tu n'es pas chez toi.

Bienvenue dans Ma Réalité, Pelure d'Argile.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum