Le Jour Z

Aujourd'hui vous êtes seuls, demain nous serons des millions.
 
SiteAccueilCalendrierMembresS'enregistrerConnexion
Tchsssssss Transmission radio : ATTENTION, EVENT EN COURS SUR TISY: VOIR DESCRIPTION DANS LA RUBRIQUE EVENT PERMANENT, ÉTRANGE PHÉNOMÈNE RADIOACTIF... ZONE CONTAMINÉE MASQUE A GAZ ET GANTS OBLIGATOIRES ... Fin de transmission

Opération Armband Récupération de VéhiculeDe manière à identifier les véhicules des joueurs actifs, il vous est demandé de disposer au plus vite un brassard blanc en haut à droite de votre voiture, camion ou bus.voir poste sur HRP :: Annonces Serveur
Derniers sujets
» Ouverture du Bar
Hier à 22:12 par vanyvanky1

» CADASTRE DE VYBOR
Lun 18 Sep - 10:02 par JuFa

» Loi et réglementation de la Ville de Vybor!
Sam 16 Sep - 19:28 par Ecalid

» Présentation de Cкорая
Sam 16 Sep - 15:47 par Realder

» LISTE HABITATION DE VYBOR
Sam 16 Sep - 14:41 par WATTA

» DECLARATION HABITATION VYBOR
Sam 16 Sep - 13:37 par WATTA

» Knowledge is Power
Ven 15 Sep - 23:25 par Realder

» Présentation du personnage Rick Davos
Jeu 14 Sep - 22:57 par Realder

» Disruption: Les Noirs Ecrits de Fran Icesinger alias Frisca
Jeu 14 Sep - 22:18 par Realder

- 18/09/2017 17/10/2017 -

- 155 / 80 -
100%

Partagez | 
 

 Le Départ de Realder Descendres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Realder

avatar

Messages : 154


MessageSujet: Le Départ de Realder Descendres   Dim 26 Fév - 9:59

Toujours au seuil des univers, Realder Descendres a finalement fait son choix. Sans doute lui restait-il encore beaucoup de choses à accomplir, de nombreuses personnes à interroger dans sa quête sans fin pour s'échapper de Chernarus et pour en apprendre plus sur le Grand Désastre. Mais il en a décidé autrement.
Rares sont ceux qui lui ont fourni l'aide qu'il recherchait mais Realder se rappellera néanmoins de ceux qui ont croisé sa route, de ceux qui lui ont fourni matière à réflexion. Olikotora bien sûr, son premier et dernier compagnon de route, l'une des pièces maitresse du plan de l'Arpenteur. Dimitri Enkidiev, le visionnaire, disparu sans laisser de traces, et Norman Ross, le géant russe, son protecteur et camarade. Fyfoo et son équipe aussi, les seuls à avoir réussi à ralentir l'infection, fournissant ainsi plus de temps à ceux qui en avaient le plus cruellement besoin. Sans oublier Xia Wong Meïg et son escouade, quelque peu extrêmes dans leurs méthodes, mais agissant au nom d'une cause jugée juste et honnête. Notamment Lang Si et Alexandrev, tout deux venus d'au-delà de cette prison, coincés sur Terre avec les laissés pour compte et les malchanceux. Et ce dernier, le capitaine Relic: dernier vestige des Z-team Alpha, un homme étrange, mystique, cherchant également à reconstruire le puzzle. Un vétéran ayant participé aux pires conflits, qui devrait d'ailleurs reposer dans sa tombe compte-tenu de son âge. Mais il n'en est rien et son secret n'est pas connu de Realder.

Realder Descendres est parti. Il s'est avancé au-delà des limites de Chernarus avec son sac, rempli pour l'occasion non d'acier et de plomb, mais de nourriture et surtout de café - en quantité suffisante pour lui permettre de lutter pendant quelques temps contre le fractionnement induit par le brouillard.
Mais vous pouvez y voir ce que vous voulez, survivants, survivantes. Notre Ami l'Arpenteur y voit une brume dévoreuse d'âme qui lui offre ses visions et ses discours. Ils se connaissent bien tout les deux: fut un temps où Realder portait un autre nom, une époque durant laquelle la traversée du Grand Vide et de l'Ether n'était qu'une formalité pour lui. Mais ce temps est révolu: l'étendue herbeuse et vallonnée est désormais malveillante, avide d'âmes encore entières et prête à briser celles qui sont déjà fragmentées.

Notre Ami a néanmoins pris soin de mettre en place des pions sur l'échiquier. Son journal (The Call of Cthulhu) stocké à coté de celui de Norman (The Metamorphosis) dort désormais à Frontière d'Acier, attendant sans doute les mains de Frisca ou de tout autre héros prêt à reprendre le flambeau. L'Enclave de Plomb, le terrible dépôt d'armes et de munitions de Realder est découvert, et comme prévu, il dissémine sa souffrance à travers tout le pays. La dernière vengeance de Realder Descendres est implacable et se nourrit d'elle-même.

"Va, toi qui as trouvé mes Ecrits Apocryphes. Qui que tu sois, je t'en conjure, ne les laisse pas moisir ici. Suis donc les routes qu'ils t'indiquent, rapporte-les à ceux qui sauront quoi en faire. La première, Frisca si elle est bien réelle et que tu parviens à la trouver. Les autres, ceux qui répondent au titre d'Arpenteurs: sans doute y en a-t-il bien plus que tu ne le penses. Cours donc à présent!"

_________________
"Working to make a better tomorrow for all mankind"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olikotora

avatar

Messages : 26


MessageSujet: Re: Le Départ de Realder Descendres   Dim 26 Fév - 18:45

"j'ai arpenter cette terre désoler à s'ait coté ! j'ai combattu a s'ait coter ! il ma sauver la vie de nombreuse fois. Il était mon ami, je ne pouvais pas le laisser faire..."

Ce soir-là, comme à mon habitude, je regrouper mes recherches sur le virus EXO, empêtrée dans mes notes est mon matériel de labo de fortune. M’arrachant les méninges pour comprend l’incompressible pendant que Realder écrivait dans son journal ("comme à ton habitude mon vieux.")

J’étais terrasser par la fatigue, le manque d'eau et de nourriture malgré les hurlements des loups et des infecter au loin, seul dans ma tente ... le sommeil commença à ... à me ........

Quelque chose me réveilla ! bizarrement se n est pas un bruit mais son absence (je ne comprends pas pourquoi cela me réveil !!). Il silence de mort ! les oiseaux, le vent, les feuille des arbres et même les loups et les infecter c’était tu. J’ai eu la chair de poule ...

Puis soudain un écho raisonne, ou plutôt un vrombissement comme une sorte de cri plaintif de baleine à l'agonie raisonnant du plus profond et obscure des abysses ...le phénomène est surnaturel et indescriptible !!

Le son raisonne de par les falaises et montagne de chernaruse ! bien qu'aillant durée que quelque seconde, mon ouï fatiguer et usée compris d’où provenait cet étrange son ...

Il venait de par-delà frontière d'acier. Le silence était toujours lourdement présent.

"Realder, ta entendu ça ?! ça vient de ...". Seul le silence me répondu ...
"Realder ?" je me dirigea vers ça tente tous en l’appellent par chuchotement (comme si une menace nous écoutait). La tente fut vide ! je ne compris pas sur le moment. Realder était peut-être partie mais cette fois je vis un bout de papier de s’on journal sur s’ont lit à coter d’une lampe à gaz toujours allumer... plier et bien disposer sur le lit (chose qu'il ne fessait jamais d’habitude) ??? la peur et l'angoisse frapper au porte de ma conscience. Je pris ce dernier de ma main dont j’essayer de contrôler les tremblements de peur pour essayer de lire ces quelques mots....

" oh non ......." […. Watson lâcha le griffonnage ... seul les bruit de ces pas s’éloignant du camp raisonnait dans la nuit en direction de frontière d’acier…]

Je couru aussi vite que je pouvais malgré les blessures presque soigner, la faim et la fatigue.

Je m'en fou de ces putin de rampent, de ces putin de loup ou bandit ou je sais quelle merde !!! bordel ! Non, merde, non, il n’a pas le droit de me faire ça ! j'ai arpenter ces terres désoler à s'ait cote ! j'ai combattu a s'ait coter ! il ma sauver la vie. J’ai déjà perdu ma femme ! il est mon ami, je ne peut pas le laisser m'abandonner ! pas encore ...


[…les rues, les plaines, les forêts était vide de tout forme de vie mais Watson dans sa course effréné ne remarqua rien cette fois si…]

« Allez Watson, t’y est presque bordel ! »

[…Watson apercevait la silhouette de Realder a la frontière d'acier, à la limite des brumes, à la limite de s’ont esprit. Il cria le nom de s’ont ami en vient. Realder s’enfonçait dans les brume telle un spectre acceptent s'ont sort et passent vers l’ô delà.

Watson a bout de souffle s’effondra sur ces 4 membre devant la frontière d’éther, telle un bête à bout d’une chasse qu’il n’aurait duré que trop longtemps. c'était trop tard !

Il avait perdu s’ont ami et une seconde fois il était seul. Incapable de pleurer tellement la fatigue l’avait achevé…

Il se redressât sur ces genoux et regarda, d’une aire hagarde, la brume, plusieurs seconde, minute ou plusieurs heures ... seul le temps lui-même pourrai le dire.
Il était effondré. Cette réalité lui échapper ….

Soudain un gout de café lui vient au papille …. Une unique larme lui coula sur la joue]

« … espèce de salaud … » [marmonna-t-il avec un léger sourire. La brume se dissipa, le vent soufflé à nouveau dans les arbres, les grillons et les oiseau repris leur balais nocturne au claire de lune. La brume avez fait s’ont œuvre.
Watson voulait commencer à se relever pour faire face une énième fois à la vie, pour encore lutter en vient. Mais en baissent le regarde une petite forme de papier et de cuire était poser sur l’herbe, grand ouvert. Elle était juste à ces genoux. Comme si quelqu’un l’avait déposé devant lui ?! Il prit la relique de ses deux main en la maintenant ouvert et toujours à genoux.]

Il put lire :

"Va, toi qui as trouvé mes Ecrits Apocryphes. Qui que tu sois, je t'en conjure, ne les laisse pas moisir ici. Suis donc les routes qu'ils t'indiquent, rapporte-les à ceux qui sauront quoi en faire. La première, Frisca si elle est bien réelle et que tu parviens à la trouver. Les autres, ceux qui répondent au titre d'Arpenteurs: sans doute y en a-t-il bien plus que tu ne le penses. Cours donc à présent!" ….

[Watson rentra au camps livide, perdu et seul avec cet unique journal comme souvenir de sont ami. Il se posa et dit :]

« Mon vieux pourquoi, qu’es que je fais maintenant …… »

[Assis sur sa chaise de labo, la tête dans les mains. Mais repos fut interrompu par un bruit, Il entendu des pas se rapprochait et une petite vois s'éleva de la silhouette dessiner sur la face de la tente par les rayons de l’aube ! Il prit s’ont fameux fusil à pompe et le braquât sur l’individu à travers la tente]

« Qui êtes-vous » dit -il à bout.

« Je suis celle qui te guidera oliko, je suis frisca » ……

…une nouvelle page se tourne dans le multivers….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Départ de Realder Descendres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’ONE introduit en Bourse une part de son capital dans EET
» Titi part en pension - Titi vertrekt met pensioen
» Départ anticipé
» faire part
» boutique mac lyon part-dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Jour Z :: Rôle Play :: Registre survivant :: Les Disparus-
Sauter vers: