Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 2

Voir le profil de l'utilisateur

Eric Boulteck | Survivant n°1

le Lun 3 Déc - 18:40
Eric Boulteck | Survivant n° 1



Nom et Prénom : BOULTECK Eric
Age : 37 ans
Né à Paris
Nationalité : Française
Taille : 1m85
Poids : 64.2 kg

Cultivé (++) / Négociateur (++) / Sociable (+) / Survie (+++)
Arrogant (--) / Imprévisible (---) / Méfiant (---) / Injuste (-)

[Musique d'ambiance]

Comment un jour j'aurais pu penser que j'écrirais ces mots sur ce carnet .. D'ailleurs il y a encore de la cendre dedans.

..............................................................................................................................................................

Voilà c'est mieux. Bon, c'est parti ... Ces mots sont destinés à personne en particulier. Ce sera à cela qui de droit le voudra. Un carnet de survivant.

Je me nomme Éric Boulteck, j'ai 37 ans et je suis Français. Je suis né à Paris, où précisément ? Je m'en souviens plus. Je ne me souviens plus non plus du nom de mon père, enfin du prénom. Ma mère oui, ma tendre mère ... Elle se nomme Marie, elle était infirmière dans un hôpital, en cardiologie.
C'était ma mère, et à l'heure d'aujourd'hui je suis mort pour elle.

Étant jeune j'ai fait des études. Au début dans la branche scientifique en étude générale et après je me suis spécialisé dans la géothermie et la volcanique. Pas très passionnant pour certaines personnes mais moi c'était mon "dada".
Après ces études, je suis rentré dans un groupe de chercheurs du nom de Volcanum, nous faisions des recherches et des expériences sur une nouvelle source d'énergie encore jamais exploitée. L'énergie volcanique.



C'était génial, nous avons fait d'énormes découvertes et on a pu établir un projet et le présenter au gouvernement français. Nous étions tous enthousiaste, tout comme le gouvernement.

-Les pages qui suivent sont déchirées rendant impossible de savoir la suite-

J'ai survécu pendant cinq mois, seul. Cinq mois à vadrouiller dans toutes les terres de Chernarus. J'ai pu récupérer un bon nombre d'équipements, de vivre, de secours et autres outils. Au bout de ces cinq mois j'ai vu, des choses horribles. Je ne compte plus le nombre de corps complètement recouverts de sang que j'ai vu, ni le nombre d'hommes que j'ai dû tuer.
Tout ce qui comptait pour moi ... La survie, survivre était ma seule et unique vision de mon monde.



Je ne voulais plus sortir, je n'avais plus la force de sortir et affronter le monde seul. C'est pour ça que je suis dans cette petite cabane, avec mes vivres, mon équipement et ce petit carnet. Cela fait deux mois que je suis ici, assis à réfléchir et écrire au fur et à mesure sur ce carnet. À expliquer ce que j'ai vécu ici, ce lieu est devenu ma rédemption. Aujourd'hui tout le monde me considère comme mort. Autant rester ici et attendre qu'elle arrive. Celle qui nous réunit tous dans cette même barge.



Je vais rajouter mes mémos. Toujours indispensable pour survivre.

Règles de survie :

- 3 secondes sans vigilance et c'est l'accident, préserver sa mobilité est extrêmement important...
- 3 minutes sans oxygène, arrêt cardio-respiratoire...  C'est la mort ou l'état de légume...
- 3 heures sans protection. Tout ce qui peut nous protéger de l'extérieur afin de préserver notre homéothermie de 37° : Vêtements, Abris, feu...
- 3 jours sans hydrater, au bout d'une journée, on perd de la capacité cognitive et on peut déjà éprouver des difficultés à s'orienter, à réfléchir....Trois jours sans toilette, et on peut avoir des irritations cutanées ...
- 3 semaines sans manger. Trouver à manger n'est pas une priorité en situation immédiate de survie. L'ordre sera alors 1er cercle, les plantes et fruits, puis 2ème cercle, les insectes, puis la pêche et enfin le piégeage...

Conséquence et observation de l'environnement :

1 - Elektrozavodsk n'est plus civilisé
2 - Dolina est plus que fantôme
3 - Elektrozavodsk fût la première ville pillé, plus aucune importance
4 - Chernogorsk fût la deuxième, pareillement
5 - Severograd, peu de personne encore en vie, toujours des ressources
6 - Les montagnes sont les meilleurs planques pour s'établir
7 - La confiance n'existe plus
8 - La peur n'est qu'un obstacle

Citations à retenir pour mieux survivre :

- La peur est un produit de notre imagination qui nous fait voir des choses qui n'appartiennent pas au présent et qui n'existeront peut-être jamais. Le danger est bien réel, mais la peur est un choix.

- Ce n’est qu’un humain. On lui tire une balle en plein cœur et il s’effondre comme les autres.
avatar
Messages : 239

Voir le profil de l'utilisateur

Re: Eric Boulteck | Survivant n°1

le Lun 3 Déc - 18:43
Belle Présentation elle en jette ^^

_________________
Qu'importe le vainqueur tant que l’intéraction est bonne.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum